Dandurand---exterieur-plus-pale

Résidences Dandurand

Situé dans une zone résidentielle de l’arrondissement Rosemont-La-Petite-Patrie, le projet consiste à rénover et agrandir un duplex (ou immeuble 2 étages) datant des années 1920 comprenant 3 unités de logement. En le rehaussant d’un étage, le projet permet ainsi d’harmoniser l’édifice aux gabarits des immeubles avoisinants. Minimale du côté de l’avenue Dandurand, l’intervention se déploie en longueur sur la rue adjacente. Alors que dans le corps de bâtiment existant la brique est remplacée et les percements d’origine sont pour la plupart conservés, l’ajout est doté de larges fenêtres à angle multipliant les vues sur le paysage urbain environnant. Greffé au-dessus des deux premiers niveaux, ce volume d’acier blanc et de verre se distingue des premiers niveaux tant par ses formes angulaires que par sa matière. Sur chaque niveau, les terrasses généreuses munies de garde-corps en verre allègent la perception du volume. Une brèche taillée dans le volume capte la lumière et permet...

Continue Reading
0719_1

Colombarium

Installé dans un parc boisé, le columbarium s’articule autour de ses 2 volumes principaux comprenant une salle de réception et une chapelle. Revêtus de matériaux bruts tels que l’acier corten et de béton renvoyant à des matériaux pérennes, les volumes se décomposent en strates juxtaposées. L’acier corten en partie inférieur est ancré sur l’horizon tandis que les volumes de béton s’élèvent vers le ciel. Glissant dans les interstices laissés par les volumes, les espaces de circulation unissent les éléments gravitant autour des salles et multiplient les points de vue cadrant le paysage. Traversées par une faille de lumière, les alcôves sont conçues comme des espaces plus intimes, propices au recueillement. Elles contiennent les niches où sont déposées les urnes funéraires. Dehors, l’axe de circulation principal se prolonge pour franchir les bassins d’eau symbolisant la transition vers l’au-delà. Indiquant le chemin, des lames d’acier corten se prolongent vers le jardin pour se fondre...

Continue Reading
abbaye-06

Abbaye Cistercienne

Concevoir un monastère c’est avant tout rechercher un équilibre subtil entre des forces opposées, entre la vie individuelle et la vie commune, entre la vie intérieure et l’ouverture sur les autres. C’est aussi de savoir créer un sentiment de solitude, de retraite, mais sans que cela ne devienne oppressant. C’est de créer un lieu apaisant, sobre, dépouillé sans qu’il ne devienne froid et sans vie. Et enfin, c’est de savoir utiliser la lumière pour révéler les formes et rythmer la vie quotidienne. Ce projet a été réalisé dans le cadre d’un concours d’architecture organisé par l’abbaye Notre-Dame-du-Lac à OKA ou _naturehumaine fut grand finaliste parmi 67 propositions....

Continue Reading