Chalet Crowhill

Perché sur un flan de montagne des Cantons de l’Est, le concept du chalet Crowhill repose sur son intemporalité et son minimalisme. Par sa forme angulaire, le projet vise avant tout à souligner la beauté du paysage dans lequel il s’installe.   Le projet profite du cap rocheux pour ancrer ses fondations de béton brut, sur lesquelles reposent deux volumes en bord de falaise s’avançant vers la cime des arbres. Le premier module contient les espaces de vie alors que le second accueille deux chambres à coucher. En accompagnant la dénivellation naturelle du terrain, leurs toits en pente renforcent la sensation de glissement au-dessus de la falaise. Entre les deux, le vestibule d’entrée forme un pont suspendu à la rencontre des unités indépendantes, celles-ci orientées à angle l’une par rapport à l’autre. En prolongeant les toitures au-delà des fenêtres orientées Sud, l’avancée souligne ainsi la vue tout en limitant les apports solaires durant...

Continue Reading

Centre Jeunesse des Laurentides

L’appel à idées pour le Centre de Réadaptation pour jeunes en difficulté d’adaptation des Laurentides, amorcé par la Société Québécoise des Infrastructures a permis l’élaboration d’une réflexion interprofessionnelle visant à l’émergence future d'un projet centré sur le bien-être de ces usagers. Soucieux d’instaurer un certain niveau d’intimité vis-à-vis d’un contexte urbanisé, ce concept invente et structure un environnement sécurisant. Le traitement de la façade extérieure s’inspire de l’idée de « la Ramification ». Par analogie, elle suggère l’importance d’une structure sociale forte qui assure la croissance et le bien-être de ses citoyens. Le canevas qui en résulte fait écho au concept de « la Forêt » qui se dévoile lorsqu’on pénètre au cœur du bâtiment où l'on perçoit à chaque mouvement les variations de couleur de la façade de lames d’acier. Ainsi extrudé en son centre, le projet dévoile un espace extérieur à la fois vaste et clos, devenant un lieu de promenade,...

Continue Reading

Colombarium

Installé dans un parc boisé, le columbarium s’articule autour de ses 2 volumes principaux comprenant une salle de réception et une chapelle. Revêtus de matériaux bruts tels que l’acier corten et de béton renvoyant à des matériaux pérennes, les volumes se décomposent en strates juxtaposées. L’acier corten en partie inférieur est ancré sur l’horizon tandis que les volumes de béton s’élèvent vers le ciel. Glissant dans les interstices laissés par les volumes, les espaces de circulation unissent les éléments gravitant autour des salles et multiplient les points de vue cadrant le paysage. Traversées par une faille de lumière, les alcôves sont conçues comme des espaces plus intimes, propices au recueillement. Elles contiennent les niches où sont déposées les urnes funéraires. Dehors, l’axe de circulation principal se prolonge pour franchir les bassins d’eau symbolisant la transition vers l’au-delà. Indiquant le chemin, des lames d’acier corten se prolongent vers le jardin pour se fondre...

Continue Reading