MCCULLOCH_homepage

Résidence Mc Culloch

Le projet s’installe dans une ancienne résidence construite au pied du Mont-Royal autour des années 1860 pour le docteur Mcculloch, dont l’avenue adoptera le nom. Celle-ci sera par la suite divisée en deux maisons. Le projet vise à agrandir l’une des deux entités afin d’offrir à ces propriétaires une nouvelle cuisine ainsi qu’un atelier de travail. Tranchante, la forme de l’extention est dictée par les marges de recul angulaire du terrain. Noire, sa matière fait écho aux nuances des œuvres dessinées au crayon graphite par l’artiste propriétaire et dialoguent avec les pierres grises de la maison ancestrale. Telle une sculpture, le rez-de-chaussée de briques devient le socle de l’atelier revêtu d’un bardage de zinc noir. Des écrans de lames d’acier verticales permettent de créer une intimité sur l’angle de rue tout en laissant percevoir à travers la forêt du Mont-Royal. A l’intérieur, une attention particulière a été portée dans les transitions de...

Continue Reading
_naturehumaine

Résidence au Bic

Dans la région de Rimouski, à proximité du parc national du Bic, les clients sont propriétaires d’une petite maison située sur les hauteurs du village qu’ils désirent agrandir tout en conservant une trace de son implantation. Leurs besoins conduisent alors à transformer complètement la maison d’origine. Formant un L, deux volumes de bois et d’acier sont juxtaposés au volume existant revêtu de briques, contenant désormais l’entrée, le bureau et le salon. Le premier volume accueille la cuisine au rez-de-chaussée. Le second abrite les chambres et salles de bain à l’étage. Côté sud, les deux boîtes superposées s’avancent vers la lisière de forêt permettant d’y insérer une nouvelle terrasse sur le jardin. À la jonction des trois boîtes, des axes inondés de lumière sont créés par les volumes en double hauteur. Structurant l’espace intérieur, ils offrent de vastes cadrages verticaux sur le paysage. À l'intérieur, une palette composée de gris, de noirs et de bleus reliée par des éléments en bois de cèdre compose une continuité visuelle et géométrique entre...

Continue Reading
IN-SUSPENSION-03

En Suspension

La cliente désire transformer les deux derniers étages d’un immeuble pour y aménager les lieux de vie des ses deux enfants sportifs devenus adultes. L’intention première vise à créer un lieu de vie commun dans lequel toutes les fonctions utilitaires seraient partagées tout en offrant un degré d’intimité à chacun des partis. Le concept architectural consiste à éliminer le plancher entre les deux étages pour créer un grand vide dans le quel deux volumes donnent l’illusion de flotter. Ces volumes suspendus habillés de panneaux de contreplaqués brutes contiennent chacun une chambre et une salle de bain. Ainsi en résulte trois interstices double hauteurs, dont celui du centre qui devient une salle d’exercice physique muni d’une paire d’anneaux de gymnastique. L’ensemble du projet est relié sur sa longueur par un bloc peint noir qui abrite différents services, comme les escaliers, une salle de douche et une partie de la cuisine. Un grand...

Continue Reading
DROLET-3

Résidence Drolet

Les clients firent l’acquisition de ce duplex situé sur la rue Drolet pour y vivre avec leur jeune enfant. Ceux-ci avaient deux demandes principales. La première: créer une grande cuisine ouverte. La deuxième, plus particulière : aménager les espaces de vie à l’étage, plus lumineux, et les chambres au rez-de-chaussée. La porte d’entrée s’ouvre sur un espace d’accueil double hauteur. Un escalier sculptural mène rapidement l’intérêt vers l’étage, invitant à une transition naturelle et fluide entre le hall d’entrée et les espaces de vie au deuxième. À l’étage, on retrouve un grand espace ouvert et lumineux organisé autour d’un comptoir de préparation central. Un puits de lumière linéaire dans lequel s’enchâsse la hotte de cuisinière surplombe le comptoir de pierre à savon. Allongé au mur, une longue série d’armoires plaquées d’aniégré et laquées, dissimulent le frigo, rangements, appareil de cuisine divers et toilette d’appoint. Vers l’arrière, le comptoir central se scinde...

Continue Reading
CLOSSE_1

Résidence Closse

Situé sur la rue Closse à Saint-Lambert, cette résidence datant des années soixante fut construite par le père du client. Inchangée depuis sa construction, les propriétaires désiraient lui donner une cure de rajeunissement. Le plan d’origine se découpait en de multiples pièces regroupées autour d’un escalier central fermé. Le premier geste fut d’ouvrir de grandes fenêtres coulissantes sur la cour arrière côté sud. À l'entrée, de grandes portes pivotantes en verre sont installées afin de délimiter un vestibule en hiver. Pour faire pénétrer cette lumière profondément dans l’espace, un nouvel escalier central très ouvert remplace l’existant. Cet escalier, composé d’acier brut, de placage d’érable et de verre blanchi, devient le nouvel élément sculptural agissant comme point focal de l’ensemble de la maison. Unissant cuisine et salle à manger, un long comptoir de préparation se transforme en table à manger grâce à un porte-à-faux de 2.4m de long. L’immense foyer en pierre des champs...

Continue Reading
dulwich_005

Résidence Dulwich

Construite dans les années 1920, la maison existante a été conçue avec  des briques porteuses. L’objectif du projet était de la mettre en valeur et de créer un ajout contemporain. Les espaces de la maison existante ont été repensés pour intégrer les besoins des clients. La circulation verticale organise le passage entre l’ancien et le nouveau, celle-ci se transpose en façade par une grande faille vitrée. Trois espaces “double hauteur” permettent de lier les volumes de vie commune du rez-de-chaussée aux volumes plus intimes de l’étage, tout en créant une atmosphère chaleureuse au sein de la maison. L’ajout est divisé en deux parties, la première formant l’assise de la seconde. La partie en brique, constitue le socle d’une boite déposée qui se projette dans le jardin. Cette boite recouverte de tôle d’acier contient le “sleeping basket”; un espace de repos mais qui peut aussi constituer une zone familiale. Ses larges fenêtres renforcent...

Continue Reading
Bolton_01

Résidence Bolton

S’étant porté acquéreur d’un magnifique terrain boisé en pleine forêt des Cantons de l’Est, le client rêvait d’une maison de campagne en parfaite symbiose avec son environnement naturel. Caractérisé par une topographie très accidenté, le terrain est marqué en son point haut par un plateau rocheux. Celui-ci devenait l’endroit de prédilection pour y édifier la nouvelle construction. La maison est caractérisée par deux volumes superposés; un volume habillé de bois encastré dans le terrain, en supporte un deuxième en porte-à-faux contenant le rez-de-chaussée. Ce dernier, définit par un toit à deux versants, est suspendu dans les airs donnant l’impression d’être dans les arbres. Un long bandeau vitré vient cadrer des vues panoramiques du Mont Orford et de la vallée en contrebas. La cuisine et la salle de bain sont sculptées à même un volume noir séparant les espaces de vie de la chambre principale.   "Déposée sur son socle tel un bijou intemporel,...

Continue Reading
LAJEUNESSE-2

Résidence Lajeunesse

Construit par le grand-père de la cliente, ce duplex de la rue Lajeunesse accueille désormais sa troisième génération d’occupants. À l’origine composé de deux logements superposés, le jeune couple a voulu le transformer en résidence unifamiliale sur deux niveaux. Ceux-ci voulaient un nouvel espace moderne et très ensoleillé.  Les espaces de vie étant situés côté nord, à l’écart de la rue bruyante, le défi principal était de faire pénétrer la lumière naturelle le plus profondément possible. Pour ce faire, un immense puits de lumière donnant sur un espace double hauteur fut inséré au centre de la maison. Au rez-de-chaussée, une rangée de panneaux coulissants translucides permettent de protéger l’espace des regards de la rue tout en faisant office de vestibule en hiver. Dans l’espace double hauteur,  l’escalier menant à l’étage est recouvert d’une peau de contreplaqué qui se replie pour former une longue banquette servant la table à diner. Deux grandes...

Continue Reading
_naturehumaine

Résidence Chambord

La cliente souhaitait transformer un duplex datant des années 1920 en se réappropriant le deuxième étage pour y aménager 3 chambres à coucher et un espace de bureau.  La façade avant en pierre grise fut remise en état tandis que la façade côté cour a été entièrement remodelée toute en transparence. Le concept du projet a été de brouiller les limites entre l’intérieur et l’extérieur. Ainsi une généreuse fenestration inonde la maison de lumière et donne le sentiment à ses occupants d’être en lien continuel avec le jardin. La chambre des maitres est conçue tel un volume en porte-à faux qui se projette à travers les parois vitrées pour aboutir en suspension au dessus de la terrasse. Les matériaux extérieurs utilisés sont le cèdre de l’ouest et des panneaux de fibrociment peints en noir et blanc.   « Nous voulions brouiller les frontières entre l’intérieur et l’extérieur. Le mélange des matériaux comme le bois...

Continue Reading
Alexandra_featured

Résidence Alexandra

La demande principale du client pour ce projet était de concevoir la maison en fonction de la luminosité en y intégrant son lieu de travail. Situé dans le secteur du Mile-Ex le terrain mitoyen est orienté est-ouest. Le défi consistait donc à capturer la lumière naturelle venant du sud. La solution fut de créer une faille verticale sur la pleine hauteur de la maison côté sud chapeauté d’une généreuse verrière. Une mezzanine au toit est décalée pour permettre un apport maximal de clarté en surplomb au niveau des espaces de vie. Une lumière tamisée vient éclairer en second jour la salle de bain de l’étage située au cœur de la maison. Une « boîte blanche » suspendue et décalée par rapport au mur  inférieur caractérise la volumétrie arrière de la maison. Son revêtement blanc se prolonge à l’intérieur pour agir en tant que surface réflective. Pour des raisons d’intégration patrimoniales la façade...

Continue Reading