Appartement Quesnel

Le projet de l’appartement Quesnel consiste en la rénovation de l’unité du rez-de-chaussée d’un plex de cinq logements datant des années 1920 et situé dans le quartier Petite-Bourgogne à Montréal. La famille installée dans cet appartement souhaitait décloisonner les espaces de vie très sombres afin d’introduire un maximum de luminosité naturelle au cœur de la maison tout en établissant une relation plus directe et spontanée avec la cour extérieure.

 

L’aménagement a été reconfiguré autour du besoin principal : ouvrir la résidence de l’avant à l’arrière en conservant le plus possible la trame existante des murs. En résulte donc le positionnement des pièces fermées d’un côté et d’une enfilade d’espaces de vie de l’autre, séparés par la circulation centrale. L’intervention tend à préserver plusieurs éléments existants ainsi que le cachet d’origine, en s’en inspirant subtilement : que ce soient les courbes d’une arche, les cannelures des colonnes et radiateurs en fonte ou bien les portes dotées de vitraux colorés.

 

Dans le corridor central orné de moulures de bois conservées, un volume de rangement suggérant l’ensemble de l’intervention est inséré et propose un avant-goût dès l’entrée. La teinte de vert d’eau devient ainsi un des éléments clés de la transformation, influencée par les couleurs du vitrail et de la céramique du vestibule.

 

La pièce double du salon/salle à manger conserve son arche arrondie et ses colonnes riches en détails travaillés, desquelles s’inspire l’intervention d’écran composé de baguettes de bois. Le claustra agit comme un filtre et permet de créer une zone distincte plus intime autour de la pièce de repas tout en conservant cette connexion visuelle désirée avec l’espace de la cuisine. Tantôt offrant une texture verticale sur le mur, tantôt ajouré et jouant avec la lumière, le claustra se déploie habilement sur un muret arrondi qui encadre la descente d’escalier.

 

De l’autre côté de l’escalier, les cabinets de cuisine se déroulent dans l’espace et offrent une composition non-conventionnelle gravitant autour de l’ilot-péninsule. L’utilisation de panneaux cintrés permet une fluidité de mouvements dans la cuisine aux dimensions généreuses, idéale pour cette famille avec deux jeunes enfants dynamiques.

 

Dans la salle de bain, la combinaison de différentes tonalités de blanc contribue à illuminer la pièce pour palier à son manque d’éclairage naturel. L’intervention de la pièce mise sur une variation de textures et l’intégration des courbes évoquant l’ambiance qui se retrouve dans la maison. Le bain sur pattes conservé et restauré ainsi que les appliques murales en laiton brut créent finalement un rappel de la place prise par les éléments d’origine dans le projet.

 

La transformation qui en résulte combine en harmonie le cachet existant et l’intervention ludique qui tente non pas de dualiser, mais bien de tirer l’essence de l’ancien, réinterprété de manière inédite.

Type

Appartement

Intervention

Rénovation (unité du RDC)

Lieu

rue Quesnel (Quartier Petite-Bourgogne), Montréal, Québec, Canada

Date

2020

Crédits photo

Ronan Mézière

Entrepreneur

CDO Rénovation